Bulletin 08 – Enigmes

Enigme 1 (réponse au bas de page)

Dans la rue Pierre Renaudel, des pierres d’un mur de clôture portent des inscriptions en rouge (traits de chiffres). Bien que leur couleur ocre puisse évoquer des « peintures pariétales » , elles n’ont rien de préhistoriques. Mais que signifient-elles ?

enigme 8-1

 

Enigme 2 (réponse au bas de page)

Sur le pignon d’un immeuble, 184 cours Gambetta, figure en relief une roue dentée. Que signifiait-elle lors de sa création ?

enigme 8-2

 

 

 



































































































Enigme 1

Les pierres de ce mur proviennent d’une ancienne clôture qui se trouvaient cours Gambetta, face à l’Église Notre-Dame. Ce mur de clôture, bien en vue, servait à l’affichage lors des campagnes qui précédaient les élections. Les zones d’affichage étaient soigneusement délimitées et numérotées à la peinture rouge. Lors de l’ouverture de l’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, dans les années 1950, cette clôture fut démolie et ses pierres vendues pour remploi. C’est ainsi qu’une partie de ce mur se retrouva rue Pierre-Renaudel avec des inscriptions en ordre dispersé.
















Enigme 2

Cet immeuble est un ancien garage de mécanique automobile, un des plus anciens de Talence. Il était implanté entre le cours Gambetta et la rue Lamartine. Sur le cours Gambetta se trouvaient les bornes de distribution de carburant, un rétrécissement du trottoir, alors très large, permettant à cet endroit aux véhicules de se garer sans gêner la circulation. Il avait été créé, sous le nom de « Garage Banquey », au début du XXème siècle par Marcel Bahus. Celui-ci était, par son père, l’arrière-petit­ fils de Guillaume Boué, propriétaire du domaine de Banquey. Deux rues de Talence perpétuent le souvenir de ces familles. Ce nom de « Banquey », désignait à la fois le nom d’un domaine, d’un quartier et d’un chemin, ce dernier devant devenir l’actuelle rue Lamartine. La roue dentée signifiait donc la vocation mécanique de ce garage, ce même symbole est également évoqué sur le pignon arrière, rue Lamartine. Les amateurs de calembours apprécieront l’association « d’une roue dentée et d’un pignon » !