Bulletin 04 – Qui connaît Fernand Lafargue ?

Les Bordelais qui se promènent sur la place qui porte ce nom le connaissent-ils ?
Et ceux qui passent devant son monument, érigé en 1906 dans le jardin public,
savent-ils quelle fut son œuvre ?

lafargue-1Fernand Lafargue devrait également être connu des habitants de Talence car il a habité dans sa jeunesse et, ensuite, pendant les mois d’été, dans sa maison familiale qui était située au 146 du « chemin Frédéric-Sévène ». Ses parents étaient commerçants dans l’actuel cours Victor­ Hugo, à Bordeaux. C’est dans la maison de Talence qu’il est mort le 18 septembre 1903.

C’est donc le centenaire de sa mort qui vient d’être célébré. Grâce à  l’action  de son arrière-petite-fille, Madame Danièle Clément, une journée d’étude sur cet auteur, méconnu de nos jours, a été organisée le 12 décembre 2003 à la Bibliothèque municipale de Bordeaux qui possède un très riche fonds de manuscrits de l’écrivain. L’Université Michel de Montaigne a collaboré par trois de ses représentants à cette journée. La Société des Gens de Lettres a envoyé son secrétaire général et la ville de Soulac son historien.

Né à Bordeaux en février 1856, Fernand Lafargue est à la fois romancier, conteur, poète, journaliste et auteur de pièces de théâtre. Son roman Les Ouailles du Curé Fargeas, paru d’abord dans L’Illustration de 1899, a été remarqué par l’Académie française.

En 1887, Lafargue devient membre de la Société des Gens de Lettres dont il fut ensuite secrétaire sous la présidence de Zola et vice-président aux côtés de Marcel Prévost. Il y a chez lui à la fois du roman populaire, du roman de mœurs, du roman psychologique et même du roman policier.

Mort à l’âge de 47 ans, il n’a pas pu donner toute la mesure de son talent d’écrivain.

Ce 12 décembre 2003, Mémoire et Patrimoine de Talence a participé à la célébration de son centenaire. La journée d’études a rendu hommage aussi à son épouse plus connue en littérature sous le nom de Pierre de Coulevain et dont les œuvres, encore accessibles, ont une réputation universelle jusqu’aux États-Unis d’Amérique : Sur la branche, Ève victorieuse, Le Roman merveilleux.

lafargue-2
Monument à Fernand Lafargue
au Jardin public de Bordeaux
Cliché M-N Champ

 Jean-Claude DROUIN