Bulletin 02 – Les grands établissements industriels – Joyaux Frères

Au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle, le cadre champêtre se modifie, Talence accueille des ateliers puis des usines qui s’installent en bordure de la ligne de chemin de fer nouvellement créée, traversant la commune de la Médoquine au pont de Cauderès. On peut parler à cette époque de boum économique pour ce bourg dans les vignes et les parcs, qui profite de la révolution industrielle.

joyaux 1

Entreprise Joyaux Frères
Atelier de galvanisation
Travail sur petite cuve (1952)
(Collection privée)

Autour de ces usines et autres ateliers se développent de nouveaux quartiers permettant de loger leurs employés, qui composent cet urbanisme si particulier, constitué par la me d’échoppes. Ce type d’habitat, est particulièrement dense dans les quartiers Saint-Genès et Cauderès, et à proximité des établissement Olibet, Tobler ou Joyaux frères.

Henri et Léon Joyaux simples chefs d’atelier dans l’entreprise talençaise Récalt, décident en 1886 de se mettre à leur compte, ils se lancent alors dans la production de toute une gamme d’articles ménagers.

Au cours du XXème siècle, l’élévation générale du niveau de vie des foyers français, va assurer le développement de l’entreprise et faire leur fortune.

Les usines de la compagnie s’agrandissent rapidement pour occuper plus de deux hectares entre les numéros 125 et 145 du cours Gambetta.

joyaux 2

Maison d’habitation des frères Joyaux, 119-121 Cours Gambetta (état ancien)
Dans cette belle demeure est né lécrivain Philippe Sollers.

 

 

« Je les rêve souvent, les maisons … Symétriques… Deux frères  ayant épou deux soeurs, et s’installant en miroir.
Est ce qu ‘on a déjà vu ce phénomène ?j’ai longtemps pensé mettre une petite annonce dans les journaux pour savoir si je n ‘avais pas par hasard un jumeau, ici ou là, un jumeau psychique » .

Extrait de Philippe Sollers  « Portrait de joueur  »  

 

A la pointe de l’innovation, ils créent des articles ménagers en tôle noire ou en tôle galvanisée.

joyaux 3
Savonneuse perfectionnée (Collection privée)

Le fer de lance de leur gamme, la fameuse lessiveuse est utilisée dans la plupart des foyers de la région et au delà, mais c’est aussi bassinoires et autres récipients qui se taillent en 1900 de belles parts de marché,  sans oublier les pratiques arrosoirs, lesquels sont de nos jours très recherchés par  les décorateurs et les fleuristes chics.

Après la seconde guerre mondiale, la production d’émaillerie connaît un franc succès, la plupart des casseroles émaillées des ménagères bordelaises proviennent à cette époque de leurs ateliers.

En 1955, il sortait des usines de Talence plus de deux millions d’articles, qui donnaient de l’emploi à plus de 300 personnes.

 

joyaux 4

Réclame ventant le supermarché  Suma en 1969

Malgré une modernisation soutenue, l’entreprise eut à souffrir de la concurrence nationale et disparut en 1966 ; sur ses terrains s’est implanté un supermarché.

 

Je tiens à remercier les descendants de la famille Joyaux pour le prêts des documents inédits que nous publions dans ce numéro, et tout particulièrement Mademoiselle Anne Sophie Joyaux.